Festival Epipapu 2011

L’association « un point c’est tout » qui organise ce festival de musique actuelle rock a fait appel à l’oblikollecif pour organiser un espace dédié aux spectacles vivants, au sein de leur programmation, chaque jour de 17h à 20h30. L’idée étant d’ouvrir le champ des arts de la scène à un public peu ou pas initié à ces nouveaux genres et d’inviter les spectateurs du festival à redécouvrir le cirque et faire d’EPIPAPU un événement multiculturel et intergénérationnel en plein coeur de l’Indre.

Partenaire de cet échange, La FAAAC (Fabrique Alternative et Autogérée des Arts et à la Création) est implantée dans le pays de La Châtre depuis 2006.

Elle a mis en place :
– 2 ans de formation professionnelle de cirque financée par le programme Leader+
– le « Work In Progress Arts Meeting », rencontre de 70 artistes Européens en Pologne
– « 40 artistes dans La Châtre », programmation éclectique de spectacles et concerts pour la fête de la musique
– « OCTNOV2010 », résidence de création itinérante pour 30 artistes au Portugal
En parallèle de ses activités Européennes, l’association à mis en place en 2008 un lieu de résidence en lien avec la MJC de La Châtre et la Communauté de Communes La Châtre / St Sévère.
Concrètement, celle-ci s’articule autour de la « Salle Verte » de la MJC qui est mise à disposition des artistes pour répéter et d’une maison mise à disposition par la CDC qui sert de lieu de vie pour les artistes en résidence.
La résidence à ainsi pu accueillir depuis son ouverture plus de 50 artistes venant de toute la France et de plusieurs pays Européens.
Grace à ces différentes activités, la FAAAC a crée de multiples liens avec des artistes et compagnies, c’est dans ce cadre qu’elle a pu inviter le Collectif Oblik à La Châtre.

Ce collectif d’artistes s’est réuni autour du chapiteau de la compagnie « Cirque Oblik » pour proposer une programmation de spectacles et de concerts et festival d’Aurillac. Dans ce cadre, le Collectif Castrais « Martine à la Plage » s’y est intégré.
Le Festival d’Aurillac étant la semaine avant le festival EPIPAPU, la FAAAC et Martine à la Plage ont proposés à Oblik d’enchainer les deux festivals… Et quelques membres de l’Oblikollectif ont relevé le défi !

Finir le Festival d’Aurillac en reprenant la route pour un deuxième évènement où il faut remonter les chapiteaux, construire un lieux d’accueil, une buvette, organiser les repas et la logistique globale d’un 30aines d’artistes… On prend les mêmes, on recommence, et on se redécouvre à chaque fois dans tous les projets portés par ce collectif, fort de propositions ambitieuses et de défis que tous et chacun aiment à relever.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s